C. Royant, Fragments III, 2013

Chantal Royant est une figure de l’avant-garde du verre contemporain en Europe. Elle sculpte en jouant sur une palette variée de couleurs, selon  plusieurs  degrés de transparence et d’opacité. « Depuis 35 ans, écrit-elle sur son site, j’étudie et je célèbre la lumière, les couleurs et les formes avec le verre comme médium. Pour moi, la création est une aventure. Je vis le mouvement de la lumière, de la couleur et de la forme comme une libération. Je travaille sur le cycle de transformation de la matière ; dans la fusion (du verre), tout évolue et se transforme, en partant de la plasticité du verre, vers la lumière et l’esprit. La fluidité du verre et la lumière, sont les miroirs de notre propre organisme, de la nature et du cosmos. Je sculpte la dualité de ce jeu entre le solide et le liquide ».
Atelier-Galerie de C. Royant, 11, boulevard Féart, 35800 Dinard. Tous les jours de 10h à 20h. Tél. 06 81 16 44 14.

L’exposition en cours à la galerie Céline Arnal, Senteur Lavande,  propose les œuvres de la plasticienne Anais Touchot et du photographe Vincent Malassis. Pour A. Touchot, l’art est une collaboration collective, plutôt qu’une recherche individuelle, une œuvre plus sociale qu’esthétique. Son travail est traversé de préoccupations écologiques et sociales. A la galerie C. Arnot, elle propose une ambiance relaxante et sensorielle. Photographe et artiste sonore, Vincent Malassis développe un travail à la fois plastique et sociologique où l’expérimentation constitue le socle d’une démarche artistique paradoxalement documentaire, créant un effet étrange entre réalité et fiction. Ses pièces sonores s’apprécient généralement en corrélation avec ses photographies.

Jusqu’au samedi 11 août, du mercredi au samedi de 9h30 à 12h30 et 15h à 18h30. Tél. 06 27 04 46 58.
Galerie Céline Arnal4 rue de Coulon, 35160 Montfort sur Meu.

Cette manifestation présente les œuvres de deux artistes : Jane Le Guennec et Jean-Marc Thommen.
« Je définirais mon univers comme étant plutôt celui du silence, écrit J. Le Guennec, du mystère et de l’indicible… Le premier de mes désirs est de réussir à donner corps à l’étrange. Révéler une étrangeté, parfois inquiétante… Ainsi vont cohabiter la peur et son antidote, la menace et ses stratégies de protection… (source : BASE/Documents d’Artistes Bretagne). La peinture de J.-M. Thommen est abstraite, gestuelle, graphique. Il combine le collage et des techniques mixtes sur papier, sur toile de lin, sur le mur. De petits formats ou pas. Il dessine aussi. Ses éléments plastiques sont volontairement réduits. Le résultat est rapide, improvisé, dynamique.

Exposition du 28/07 au 23/09, du mardi au dimanche de 15h à 19h et sur rdv.
Abbaye de Coat Malouen, 22480 kerpert. Tél. 02 96 21 49 13 ou 02 96 21 42 33.

Dans le cadre de sa 2e édition, le salon du livre Baie des plumes présente deux événements plastiques :

Livres d’artiste de M. Remaud

Les peintres Michel Remaud et André Jolivet exposent les livres d’artiste qu’ils ont réalisés en collaboration avec des écrivains ou des poètes, et qui représentent une part importante de leur activité. Une rencontre est prévue avec le public,  à la librairie L’Ivraie, le vendredi 3 août à 19h.

Le sculpteur Lionel Ducos immerge dans La Baie de Douarnenez douze statues monumentales englouties et dévoilées selon le rythme des marées, durant 6 jours. Avec cette installation, L. Ducos vise à dénoncer la disparition et la souffrance des peuples autochtones à travers la planète. En parallèle, sont proposées des rencontres avec l’artiste et des débats sur la question des peuples autochtones et de l’écologie. Du 20 au 26 août, à proximité du port (port du Rosmeur).

M. Cahn, sans titre, 1952. Gommettes et étiquettes

Le musée présente une sélection des œuvres achetées depuis les années 60, selon deux axes : abstrait avec Marcelle Cahn, Pierre-Martin Guéret, Stéphane Dafflon, Morgane Tschiember ou John Cornu, et figuratif, avec Adam Adach, Denis Laget, Farha Atassi, Henri Cueco, etc. Le musée n’indique pas quelles œuvres exactement, mais un catalogue accompagne l’exposition.
Côté abstrait, nous signalons particulièrement Marcelle Cahn, oubliée ou mal connue, dont le travail mérite d’être découvert. Elle pratique le collage et explore de manière très personnelle et très ouverte les principes de l’abstraction géométrique.
Coté figuratif, la peinture de Denis Laget, se veut impure, faite de concrétions, de taches, d’écorchures, de débordements, de salissures. Les sujets sont éclatés. « J’aime voir quels glissements, quelles modifications on peut apporter, quels coups de sape on peut donner, comment on peut «saloper» ces sujets, dit-il. » (interview dans Libération en 1997)

Du mardi au vendredi : 10h-17h, sam. et dim. : 10h-18h. Musée des beaux-arts, 20 quai Emile Zola, 35000 Rennes.

Toujours en cours au musée des beaux-arts de Brest une exposition en hommage à des femmes artistes. Texte de présentation du musée : « Le musée célèbre ses artistes femmes à travers une sélection d’œuvres spécialement sorties des réserves créées par trois artistes, Sonia Delaunay, Vera Molnár et Marta Pan, considérées aujourd’hui comme des pionnières de l’abstraction. Cet accrochage est aussi l’occasion de s’interroger sur la place des femmes dans la collection d’un musée, et plus généralement sur leur statut dans le domaine de l’art. »

Du 8 mars au 16 septembre, du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h; le dimanche  et le 15 août de 14h à 18h.

Musée des Beaux-arts de Brest, 24 rue Traverse. Tél. : 02.98.00.87.96.

Chaque été V. Caroff organise une exposition personnelle dans son atelier. Elle a pris le portrait comme thème de travail cette année. Une cinquantaine de personnes se sont prêtés à l’exercice de la pose. Vonnick Caroff questionne ce que le portrait fait à la peinture et ce que la peinture fait au portrait.

Vous êtes invités à venir prendre place dans cette petite assemblée regroupée le temps de l’exposition de l’été à Pont-Croix, qui se tiendra du 19 juillet au 23 août de 15h à 19h.  adresse : 24 bd du Général de Gaulle, 29790 Pont-Croix.

« Toute la peinture que j’aime » c’est le titre de l’exposition collective qui se déroule dans l’atelier du peintre François Jeune. Vous pouvez découvrir les œuvres de Yves Bellenfant / Claude Briand-Picard / Claude Gesvret / Bénédicte Hubert-Darbois / Josée Theillier et Thierry Le Saëc, en même temps que la collection de peintures contemporaines de F. Jeune.

Du 21 juillet au 19 août 2018.
Du mercredi au dimanche de 15h à 20h.

Les photos du vernissage sont sur le blog de T. Le Saëc.

6 Impasse Bihan, ZA de Lann Vrihan 56450 Le Hézo. Tél. 06 99 65 95 37

    Florence Vivien

Florence Vivien réalise des pièces en grès et porcelaine, travail au tour, émaillage et cuisson. Elle propose un large éventail de pièces d’inspiration celtique, animalière et explore notamment  les effets de la cristallisation; Florence produit elle-même un émail qui développe des cristaux à une certaine température.

30 Kerouzine, 56680 Plouhinec.
Atelier ouvert de 10h a19h30 le samedi et dimanche, de 18h30 a 20h en semaine.
Possibilité de visite en dehors des horaires sur rendez vous; tél: 06.29.68.62.43
florence-kerouzine@orange.fr

Tous les ans, le Circuit des chapelles// Troiad ar Chapelioù de Plestin-les-Grèves organise des concerts et des expositions basées sur l’alliance du patrimoine religieux et de l’art, principe de base des parcours artistiques de Bretagne. Les artistes sont variés, à chacun d’y faire son choix et son propre parcours.
Cette année,  nous avons particulièrement retenu les sculptures de Annelyse Nguyen (acier), Melen Gibout (bois et bronze), et d’Audrey Kimmel (céramique). Consulter la carte ou télécharger le programme qui inclut également des randonnées liées au Circuit. 

Expositions // Diskouezadegoù : du 15 juillet au 18 août, tous les jours de 14h30 à 18h30. Entrée libre.

Tél. 02 96 35 06 28.

SONY DSC, M. Martinez

L’exposition intitulée A mesure de l’ombre permet de découvrir tout à la fois les sculptures et installations de Myriam Martinez, avec l’argile comme matériau de prédilection, mais aussi des dessins, œuvres passées ou plus récentes. Une installation composée de centaines d’aiguilles en porcelaine – gravées de mots espagnols – se déploient sur plusieurs mètres, à l’étage de l’espace d’exposition.

Jusqu’au 29 juillet, les lundis, mercredis, vendredis, samedis et dimanches de 14h à 18h.

Espace culturel Lucien Prigent

Park de Kréach Kelenn – Rue du Manoir, 29400 Landivisiau

Tél. 02.98.68.67.63.

Dans cette exposition, le peintre Michel Remaud présente ses derniers travaux : un ensemble de papiers froissés et peints et des pastels gras. Par ailleurs, est paru cette année, son dernier livre d’artiste La chair du monde en collaboration avec l’écrivain  et poète Dominique Sampiero.

Exposition du 26 juillet au 1eraoût,  10h-12h30 et 15h-19h.

Maison de la Pointe

à L’île -Tudy, 29980.

Tél. 02 98 56 42 57.

Girl with cross arms, H. Moore, 1980

L’exposition retrace la vie et la carrière d’Henry Moore (1898-1986) sculpteur considéré comme une référence du XXe siècle. Elle suit le développement des thèmes de l’artiste, la figure humaine et la nature, les formes vivantes, qu’il explore de manière abstraite et figurative. Elle réunit plus de 100 sculptures (plâtres, bronzes, bois, pierres) et 80 dessins, des œuvres réalisées dès les années 1920-1930, aussi bien que d’autres qui ont fait sa renommée internationale. Les pièces sont en grande partie issues des collections de la Henry Moore Foundation située à Perry Green, en Angleterre, lieu d’habitation du sculpteur.

Jusqu’au 4 novembre. De juin à août: 10h -19h. De septembre -à novembre: 10h -18h.
Fonds Hélène& Édouard Leclerc pour la Culture
Aux Capucins, 29800 Landerneau. Tél. 02 29 62 47 78.

L’exposition « Seiz Breur, un art déco breton 1923-1947 » se déroule au musée du Léon de Lesneven. Entre 1923 et 1947, Le mouvement Ar Seiz Breur a fédéré les recherches qui, à  partir de la tradition, ont voulu créer un art breton moderne (illustration, peinture, costume, céramique, musique…). Jusqu’en octobre 2018. Juillet/Août : du lundi au samedi  9h30-12h30 – 14h-18h. Dimanche: 9h30-12h30. Musée du Léon, Place des Trois Piliers, 29260 Lesneven. Tél. 02.98.83.01.47.

Jeanne Malivel (1895-1926) initiatrice avec René-Yves et Suzanne Creston du mouvement artistique des Seiz Breur (Les Sept Frères) est au musée de la Faïence de Quimper. L’intitulé du mouvement laisse penser que les femmes ont été oubliées dans le décompte. Polyvalente, elle a pratiqué la gravure sur bois, la broderie, la faïence, le vitrail, conçu des meubles et des objets du quotidien. Les Amis du Musée départemental breton ont publié sa correspondance avec la peintre Anne Le Vaillant sous le titre J’étais encore à courir les routes de Bretagne . Jusqu’au 29 septembre 2018. Du lundi au samedi de 10 h à 18 h. Musée de la faïence,14, rue Jean-Baptiste Bousquet, 29000 Quimper. Tél. 02 98 90 12 72.

Ile Wrac’h, S. Marzin, gravure su bois. 2017

La gravure (sur bois ou sur lino, taille d’épargne, taille-douce) joue un rôle majeur dans la démarche de Serge Marzin, en raison notamment de l’aspect contemplatif, voire ascétique que suppose ce type de travail en atelier.

Selon lui, il s’agit tout d’abord d’un mode d’expression qui permet de « cultiver un art où la lenteur est une donnée incontournable », dans le sens d’un approfondissement de ce que l’on cherche à faire percevoir. Ensuite, les techniques de gravure sont associables et s’ouvrent à une multitude de combinaisons : « La gravure nous offre cette possibilité d’utiliser une ou plusieurs matrices et de les agencer, tout comme des polyptiques, et de façon différente. Cette pratique est spécifique à la gravure ; elle permet de travailler et de réunir dans une seule image des moments plus ou moins éloignés dans le temps ». C’est pourquoi Marzin considère que « graver, c’est se situer volontairement dans l’entre-deux, dans l’intervalle de la matière et du signe, entre incision et écriture, entre le minéral et le vivant, dans un espoir d’unité ».

L’exposition La Grande Passe présente une série de photos de Sylvain Girard, et une série de dessins de Marion Zylberman. Sylvain Girard travaille uniquement en noir et blanc  des sujets tirés de son environnement : le quotidien, la nature, la Bretagne… Il fait lui-même les tirages à l’ancienne, sur papier argentique. Marion Zylberman concentre une grande partie de sa démarche sur la question du trait, s’efforçant de traduire les variations rythmiques de la pluie, des vagues…

Du 13 juillet au 20 août.  Tous les jours sauf le lundi, de 10h30 à 12h30 et de 15h à 19h.

Vernissage le vendredi 13 juillet à partir de 18h30 heures.

134 rue François Peron (la rue qui monte du  port de St-Guénolé, en passant devant le bar bleu  « chez Cathy », vers les rochers) à Saint-Guénolé-Penmarc’h 29760. Tél. 06 63 21 30 70.

Photo Aïcha Dupoy de Guitard

L’exposition rassemble les livres d’artiste de Gilles Baudry, poète et moine à l’abbaye de Landévennec (presqu’ile de Crozon). Depuis son premier recueil paru chez Rougerie en 1984, il a en publié plus d’une dizaine traduits dans plusieurs pays européens. 

G. Baudry a aussi participé à une quinzaine de livres d’artiste où ses poèmes se combinent avec des gravures, des peintures, des photos. Il a ainsi travaillé avec des plasticiens (Yves Picquet, Michel Remaud, Maya Mémin, Nathalie Fréour, Marie-Gilles Le Bars…) et des photographes, Aïcha Dupoy de Guitard et Philippe Kohn.

Vernissage le vendredi 20 juillet 2018, à partir de 19h15, en présence du poète et de plusieurs artistes. 

Ouvert les week-ends des 21-22 juillet, 28-29 juillet, 4-5 août et 11-12 août 2018, de 14h à 18h30. Tél. 06 44 91 52 90. Exposition, 3 rue de Gorreker, à Landévennec. Entrée libre.