Pour la 5e année, le château du Perennou accueille une exposition collective de petits formats, suggestions de cadeaux à (s’) offrir pour les fêtes de fin d’année. Vous pouvez acheter collages, peintures, gravures, dessins, encres, pastels ou livres d’artiste de Marie-Gilles Le Bars, Hubert Carré, Catherine Cailliau, Antonella Carbone, Valérie de Laubrière, Jacques Ollivier, Jean-Yves Pennec, Lise Pennec, Michel Remaud, Maria Spinnato, Sylvie Tschiember ou Marion Zylberman. Une grande variété de techniques et d’inspiration.

Le château est situé dans un vaste domaine qui comprend un parc, des prés, des bois, un ruisseau et un vallon qui s’étend jusqu’au bord de l’Odet. Ce qui était anciennement un manoir a été agrandi en 1810 et transformé et redécoré à la fin du XIXe siècle, dans le style « historiciste ».
Vernissage le samedi 15 décembre à 18h. Ouvert le samedi 15 décembre de 14h à 19h, et dimanche 16 décembre de 10h à 19h.
Château du Pérennou – Route des Châteaux (D20) 29700 Plomelin (10 km quimper sud). Tél. 06 13 71 92 52.

Mahaut des  Abers fabrique ses couleurs à l’aide de pigments et de liants, et réalise aussi bien des huiles et acryliques sur toile que des œuvres sur bois ou papier de formats variés. Elle recourt à  différentes  techniques (couteau, au pinceau, rouleau). Les  phénomènes  naturels occupent une  place prépondérante  dans  sa démarche.

« Mes peintures, dit-elle, évoquent  la  nature  et  les  éléments  avec  lesquels  j’essaie  de  faire  corps. Inspiré par le monde des symboles, mon travail reste indissociable de la notion de cheminement et de voie vers l’harmonie.»

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l’occasion de son déménagement, Philippe Vergoz organise une vente aux enchères et met en vente des séries d’encres, gouaches, crayons, marouflées sur chassis ou encadrées,  mais aussi des bas-reliefs.

Il  travaille sur la vibration en explorant  toutes  les  pistes  qui permettent de tisser des liens et des oppositions entre l’ombre et la lumière, parfois la couleur.

Les œuvres sont exposées les 1er, 2 et 8 décembre de 14h à 17h, dans la salle polyvalente de Lesmel et visibles sur rendez-vous à partir du 3 décembre. Tél. 06 86 00 14 93.

Les enchères ont lieu le dimanche 9 décembre de 15h30 à 17h, au lieu-dit Lesmel, 29180 Plogonnec, dans la future salle de théâtre.

Petits formats donc petits prix pour des peintures, dessins ou photographies de Eric Brault, Catherine Denis, Pierre Delcourt,  Kathy Diascorn, Isabelle Dubrul, Henri Girard, Thierry Lapeyre,  Rodolphe Le Corre, Thierry Le Saëc,  Maya Mémin, Béatrice Querrec, Yoann Ségalen, Michel Thamin,  Annick Thevenot.
Dimanche 2 décembre 2018 de 14 h 30 à 18h, rencontre avec les artistes, avec présentation des livres et livrets récemment édités, et la signature par Catherine Denis, calligraphe contemporaine, de son nouvel ouvrage De l’exercice à l’oeuvre aux éditions Fata Morgana. 
Du 1er au 22 décembre, les mardi, jeudi, vendredi, et samedi de 14 h 30 à 18 h 30.
Galerie Ombre et Lumière, 49 rue Georges Clémenceau. Saint-Malo.
Tél. 06.32.86.19.94.

Le rapport de Dominique de Beir au matériau est essentiellement celui de la perforation ; elle troue pour créer sur les surfaces martyrisées – papiers de toutes sortes, carton et polystyrène – des écritures de points. « J’ai commencé par utiliser des instruments chirurgicaux, bistouris, scalpels, seringues, écrit-elle sur son site, mais rapidement, j’ai inventé mes propres outils en regardant travailler des artisans ». Outils créés ou récupérés, de menuiserie, de jardinage, de couture, outils agricoles, ustensiles de cuisine… Elle en fait un usage très personnel, et strie, par exemple, la surface avec une roulette de couturière en marchant en arrière. La création est une question de vitesse, de dé(s)équilibre ou d’instabilité corporelle.

Annexes et Digressions 1 est une installation où D. de Beir met en scène son questionnement sur le livre et le catalogue d’artiste aujourd’hui. Du vendredi au dimanche de 14h à 18h. Entrée libre.
Artothèque de Vitré, Centre culturel Jacques Duhamel , 6 rue de Verdun, Vitré. Tel. 02 99 75 07 60.

Dominique De Beir invite  Karine Bonneval et Seitoung. « En compagnie de la plasticienne Karine Bonneval qui au travers de formes sculpturales concentre sa recherche sur les relations paradoxales  que nous entretenons avec le vivant, et avec Samuel Etienne (Seitoung) qui publie des fanzines et dont la philosophie artistique a toujours reposé sur le DIY (do-it-yourself), Dominique De Beir propose de nouvelles expérimentations qui engagent le regard au delà de la surface, une évocation immédiate aux paysages stratifiés et sous-sols éreintés. » (Galerie R. Louin).

Vernissage le  dimanche 2 décembre à 15 heures, autour des Editions Strandflat qui publient des fanzines autour des pratiques artistiques do-it-yourself, et de Friville Editions fondées par D. de Beir. Annexes et Digressions 2 est le second volet d’un cycle d’événements dans 5 lieux différents:  artothèque de Vitré, galerie Réjane Louin Locquirec, galerie Jean Fournier Paris, Frac Provence-Alpes-Côte-d’Azur Marseille et galerie 604 Busan (Corée).
Du 2 décembre au 17 janvier, samedis et dimanches, 14h- 18h. Horaires particulier pendant les vacances de noël. Galerie Réjane Louin, 19 rue de l’église, 29241 Locquirec. Tel.02 98 79 36 57 //  06 60 17 54 53.

Ilann Vogt vient de créer une petite librairie des livres dont il a tissé le texte découpé en lanières, puis qu’il a imprimé. Chaque mois, il imprimera un ouvrage métamorphosé en tissage. La forme de ces livres-objets, limités à trente-trois exemplaires, variera selon les ouvrages.

Le premier numéro est Le Jardin aux sentiers qui bifurquent de J. L. Borges.
33 pages. Numéroté et signé – 15€ + 2€ de frais de port.

Pour en savoir plus.

Françoise Dufayard, céramiste, fête ses 40 ans d’activité par une exposition toute spéciale dans son atelier. Son travail au pinceau se situe entre technique orientale traditionnelle et recherche contemporaine. Son exposition rend un hommage particulier aux céramistes et amis anglais qui depuis 20 ans lui ont ouvert les portes de leur pays et de leur communauté. Les œuvres de Tim Andrews, Clive Bowen, Victoria Eden, Sue & Ashraf Hanna, Peter Hayes et Antonia Salmon sont présentes dans de nombreux musées et collections à travers le monde. Ils seront présents au vernissage le samedi 1er décembre, de 15h à 20h.
Du 1er au 22 décembre, du lundi au samedi, de 14h à 18h30.
Atelier de F. Dufayard, 15 Boulevard Franklin Roosevelt, 35200 Rennes.Tél. 06 31 99 60 07.

Thomas Godin expose à l’hôtel de ville de Landivisiau dans le cadre du grand prix de peinture du Léon. Il travaille essentiellement à partir des techniques de l’eau-forte et de la gravure sur zinc; sa démarche est fortement imprégnée des paysages et des horizons du Léon, transposés dans un monde esthétique imaginaire. Les impondérables de la gravure – avec ses surprises, ses découvertes – sont pour lui un émerveillement permanent, une forme d’alchimie qu’il cherche à partager. Lire l’article dans Le Télégramme.

Hôtel de ville, 19 rue Georges Clemenceau, 29400 Landivisiau.

A partir d’œuvres tirées de la collection personnelle de l’artiste et de celle du FRAC, l’exposition « propose de montrer les divers liens que J. Villéglé entretient avec l’écriture : d’abord par une présentation d’affiches lacérées puis par l’exposition d‘œuvres créées à partir de l’Alphabet socio-politique. Entre la démarche créatrice de l’artiste et son expérience vécue, cette monographie souligne également une dimension de mémoire collective qui lui confère un statut de chercheur, de collectionneur et d’historien. L’exposition fait allusion également à l’amitié avec Raymond Hains avec lequel Jacques Villeglé a fait de la rue un espace de jeu et de création ; et celle avec François Poivret, photographe, qui a réalisé des portraits de l’artiste et l’a suivi dans son travail à l’atelier ou sur les lieux d’arrachage. Patrick Suchet, designer numérique, propose aux visiteurs de s’adonner à l’écriture digitale à partir de l’Alphabet sociopolitique de Jacques Villeglé. » (présentation de la galerie)

Exposition Ecritures contemporaines, du mercredi au samedi de 14h à 18h. Fermée les jours fériés. Entrée libre.
Galerie Albert Bourgeois, Couvent des Urbanistes, 25 rue de la caserne, 35300 Fougères. Tél. 02 99 94 11 13.
La galerie est membre du réseau Art Contemporain en Bretagne (ACB).

llann Vogt  découpe les livres, parce qu’il les aime. Il découpe chaque page, ligne par ligne de manière à former des ficelles de texte qu’il assemble en les tissant.  Les grands auteurs y passent : Perrault, Kafka, Proust, V. Woolf… Et parfois aussi, les compositeurs et leurs partitions.

Il a découpé et tissé plus d’une centaine de livres intégralement. Le résultat prend la forme d’écharpes, de robes, de longs tissus, de vieux rebus, de morceaux d’osier… de toutes dimensions, y compris sous forme d’installations. Un travail méticuleux qui se situe de manière originale entre la littérature et les arts visuels, qui fait des mots une œuvre plastique. Ilann Vogt se désigne comme artiste plasticien et tisserand.

    

 

 

 

 

 

 

Ode Bertrand, comme sa tante Aurélie Nemours, investit l’abstraction géométrique mais avec le trait comme fil conducteur, un trait qui ne se limite pas à l’horizontale et à la verticale. Il joue avec les figures géométriques, crée un rythme dans une tension discrète entre équilibre et déséquilibre. O. Bertrand travaille par série, tirant un enchaînement de variations des règles de création qu’elle se donne. Ses œuvres sont essentiellement en noir et blanc, avec quelques explorations de la couleur. Dans certaines, transparaît parfois le quadrillage de lignes droites que l’artiste pose systématiquement comme base de son travail. « Je travaille avec une grille, car j’ai besoin d’un soubassement pour donner une sorte de règle de jeu préalable à l’apparition des lignes. En faisant se rejoindre les points de cette grille, je fais apparaître des formes géométriques. » (Galerie Oniris).

Vernissage vendredi 9 novembre de 18h à 20h. Du 9 novembre au 8 décembre 2018, du mardi au samedi de 14h à 19h. Galerie Oniris, 38, rue d’Antrain, 35700 Rennes. Tél. 06 71 633 633.

L’exposition présente 3 graveurs sur bois Erivaldo Ferreira, Francorli, Maercio Siqueira, trois artistes issus du Nordeste brésilien dont le travail prend place dans le cadre de la littérature populaire du Cordel. Ce sont des petits livrets répandus dans le Nordeste une région très pauvre, à destination d’une population majoritairement analphabète. Les textes écrits en vers sont souvent lus ou déclamés. Ils racontent des histoires, des contes, des faits divers, olitiques, religieux ou divertissants. 
La gravure est traditionnellement placée sur la couverture. La gravure sur bois est économique car faite avec n’importe quel objet courant (couteau, clou, baleine de parapluie). En savoir plus.
Du 10 novembre au 19 mai 2019. Du mardi au samedi : 10h – 12h / 14h – 18h, le dimanche : 14h – 18h. Musée des beaux-arts, 24 rue Traverse, 29200 Brest.

Angela Glajcar est une artiste allemande qui joue avec un seul matériau : le papier. C’est l’échelle qui en fait un medium presque nouveau. Alors qu’on est plutôt habitué à des objets en papier de taille réduite, A. Glajcar en fait des installations monumentales dans des lieux publics en Europe, aux Etats-Unis, en Chine… La variété des formes semble infinie : feuilletée, creusées ou non de tunnels, frisées, déchirées, comme épluchées, fibres ouvertes, en volutes…; le papier est toujours blanc et s’oppoparfois à quelque noir. Ce sont les jeux de lumière qui créent la forme.

Vernissage le 16 novembre à 18h30. Du 17 novembre au 19 janvier 2019 (avec des horaires impossibles, liés à la vie de la municipalité) :
 – le mercredi et le vendredi de 14h à 17h,
 –  le samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h (à partir du 01/01/19 de 11h à 13h et de 14h à 18h),
 –  le 1er dimanche du mois de 10h à 13h.
Centre d’art Les3Cha, Le Château – Boulevard Julien et Pierre Gourdel – 35410 Châteaugiron.

Créée en 2010 par L’Ecole supérieure d’art de Bretagne (ESAB) et la ville de Lorient, Itinéraires graphiques est une biennale qui donne un large aperçu de l’univers graphique contemporain.  Elle fait la part belle à la gravure. Pendant deux mois, des expositions, notamment, ont lieu dans 8 lieux :

A Lorient la galerie du Faouëdic, la galerie Le Lieu, l’ESAB, la médiathèque François Mitterrand, Le sous-marin Flore-S645 & son musée, à Hennebont la galerie et artothèque Pierre Tal-Coat, à Lanester la galerie La Rotonde, à Quimperlé la médiathèque.
C’est tous les deux ans et c’et le moment d’en profiter, les festivals graphiques sont rares.

Consulter le programme détaillé.