Expositions – Actualités

Actualités des artistes – 27 décembre 2015

Brigitte Dautrême joue sur la transgression des catégories et la séparation trop théorique entre le figuratif et l’abstrait. Elle préfère se situer au point de jonction entre les deux : « Au départ de ma démarche il y a le croquis rapide de paysages (espaces, ciels, landes…) pris sur le vif. Puis je les traduis dans mon atelier par de grands aplats de formes, couches de peinture superposées où la figuration n’est plus reconnaissable mais reste essentielle ».  (dans la rubrique Entre figuration et abstraction)

Philippe Vergoz travaille sur la vibration parce que, selon lui, la vibration relie tout ; il explore toutes les pistes permettant de tisser des liens et des oppositions entre l’ombre, la lumière le geste et la surface : « À force de recherche, les connexions se font d’elles-mêmes, je finis par mémoriser les gestes et un alphabet de formes me permet d’exprimer l’instant présent sur la toile ». (dans la rubrique L’abstraction du lyrisme à l’épure)