Lucas

Antoine Lucas

Se sentant lié et attaché à la manufacture Keraluc créée par son grand-père, Victor Lucas, et développée par son père, il travailla à son tour dans l’entreprise à partir de 1975.
Les difficultés y sont alors multiples ; les années de pleine expansion sont bien terminées laissant la place à une conjoncture difficile. Antoine Lucas participe activement aux nombreuses tentatives de diversification de la production par la création de formes contemporaines et la mise au point de nouveaux émaux.
Parallèlement à ses responsabilités techniques et profitant des structures existantes, il développe aussi une production de pièces personnelles en grès avec des formes simples, tournées et enrichies d’émaux variés, juxtaposés ou superposés. La gamme de glaçures cuites en atmosphère réductrice est large : les tons noirs métallisés et rouille des tenmokus, les tons bruns et rouges des rouges de fer et des sang de boeuf (rouge de cuivre), les tons verts des céladons et enfin le bleu du cobalt. Parfois le travail privilégie davantage la terre avec une importante série de tissages tressages à partir de colombins de différentes argiles qui sont façonnés dans l’esprit du textile.
Depuis 1984, Antoine Lucas consacre son temps à l’enseignement des arts appliqués tout en maintenant avec son épouse Anne-Marie, professeur à l’École des Beaux-Arts de Quimper, une pratique céramique générant occasionnellement quelques rares pièces en porcelaine ou en grès émaillées et parfois décorées.