Matthieu Liévois

Je travaille avec des fours à gaz en air pulsé et un analyseur d’atmosphère en continu, je suis donc maître de tous les paramètres de cuisson (vitesse de montée en température, atmosphère, etc…) J’apporte beaucoup d’importance à la préparation de l’émail. La finesse des matières premières (par broyage) est primordiale et influe sur la « plasticité » des émaux lors de la pose, suivant que j’opère par trempage ou par pistolage, si je fais des superpositions ou non. La cuisson au gaz me permet de faire varier les atmosphères lors du refroidissement et modifier ainsi les textures et les couleurs des glaçures. Je pense qu’une vie ne suffit pas pour découvrir ces émaux, ce qui me laisse encore beaucoup de perspectives, de surprises, et me permet de rêver ».