Expositions – Actualités

Mathias, entre photo et peinture

Mathias, montjuïc, 2017, 120 x 80.

Ce jeune artiste de Brest mélange la photo et la peinture, (aquarelle et acrylique) et utilise comme support le papier, le carton, le polystyrène ou le bois. Ses sujets : des fragments de mobilier urbain, de cargos, machines, parois de containers, des poteaux, bouches d’incendie, avec notées à la main par-dessus, leur coordonnées en latitude et longitude. Ce qui donne une dimension terrestre à ses photo-peintures, un aspect de document de travail aussi, d’autant qu’elles semblent parfois mal cadrées, comme s’il n’y avait pas de préoccupation artistique, ce qui est faux évidemment. Son travail donne à voir les morceaux d’un univers industriel qui semble abandonné, sans intérêt plastique. Mais une mise en forme savante et adaptée les réintègre dans une autre vision. Les couleurs sont rares, le rouge revient souvent comme une signalétique. Le ciel (ou la mer ou le sol) largement présent mais délibérément blanchi, gommé, rend les objets un peu irréels et donne le sentiment d’un monde parallèle.

A retrouver dans le chapitre  Arts contemporains en Bretagne > l’artiste au cœur de la société (novembre 2017)