Expositions – Actualités

Nicolas Fedorenko, au Domaine de Kerguehennec (56) du 4 mars au 27 mai 2018

« Peindre est un présent », une exposition des œuvres de Nicolas Fedorenko, se déroule en deux temps: 

Nicolas Fedorenko, Chevalier à l’étendard, 1998, huile sur toile, 225 x 173

 Du 4 mars au 1er avril : peinture et sculpture et du 7 avril au 27 mai : œuvre graphique et sculpture

Nicolas  Fedorenko  accorde  une  grande  importance  à  l’énergie  du geste (il dit vouloir «descendre dans le monde avec la pesanteur de l’énergie»), à  l’élan  vital, ce qui le conduit à peindre  généralement  de  grandes surfaces  de  toile  ou  de  papier,  à  même  le  sol. Il  y a dans son travail une forme de sauvagerie et de désordre voulu. Il déclare à ce propos «Il  y  a  une  certaine  brutalité  qui repousse l’idée d’harmonie. Mais il n’y a pas de volonté d’être pessimiste, ni  de  provoquer.  C’est  plutôt  une  forme  de  résistance et  de  révolte […] Cette pagaille est orientée, mais je ne me soucie pas de  l’expliquer ». Il est très sensible à la confrontation entre les écritures plastique et verbale, comme l’atteste sa récente collaboration avec Michel Le Gentil, céramiste sur un texte de Butor. Si l’on trouve l’esquisse d’une figure humaine dans son travail, c’est que  sa «  préoccupation  plastique s’est décalée vers l’homme, pas vers l’anatomie. L’apparence est devenue, non  pas  la  finalité,  d’une  éventuelle  élégance, mais  l’outil… […] Ce n’est pas un sujet, encore moins un motif, c’est quelque chose de plus étrange et d’insaisissable. »  Fedorenko  a également  réalisé  des  vitraux  pour  l’église  de  La  Martyre  et  la  Chapelle Saint-Maudez de Lennon. (Les citations sont extraites de l’article, Fédorenko, Nicolas, ArMenn°112, mai 2000)

Domaine de Kerguéhennec, propriété du Département du Morbihan

 56500 Bignan. Tél. 02 97 60 31 84. Du mercredi au dimanche, de 14h à 18h.