Présentation du site

Les artistes

Notre site ne se limite pas aux artistes nés en Bretagne; il présente des plasticien.ne.s qui ont choisi de s’y installer pour développer leur activité créatrice. Nous souhaitons donner des pistes qui montrent la diversité des tendances artistiques contemporaines et pallier les manques d’informations. Nous nous efforçons de distinguer ce qui relève d’un véritable questionnement artistique – qui ne connait pas de frontière – plutôt que d’un repli protectionniste ou passéiste, ou encore d’une image stéréotypée ou décorative de la production artistique. Nous privilégions les artistes qui prennent des risques et nous défendons une conception aussi large que possible de l’art contemporain, qui ne se limite pas à l’art conceptuel et aux installations défendus par les institutions. Pour nous, l’art contemporain n’exclut pas les composantes « matérielles » : il met en œuvre des matériaux, des techniques, un savoir-faire et il provoque un plaisir sensible et esthétique.

Les lieux d’exposition et manifestations

Notre recensement – qui inclut la région nantaise – ne prétend pas être exhaustif ; compte tenu du dynamisme de la Bretagne dans le domaine des arts visuels, il est difficile d’être informé de tout ce qui s’y passe. Certains lieux se ferment, d’autres s’ouvrent.

Nous mettons en avant les lieux qui font preuve d’audace sur le plan artistique et, souvent, sur le plan économique, sans ignorer les structures soutenues par les acteurs publics. Mais ces structures soutenues par la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC), le FRAC, le conseil régional, les conseils généraux proposent un art contemporain conforme à des lignes directrices émanant du Ministère qui se retrouvent de manière générale dans toute la France : un art conceptuel, marqué par l’omniprésence des installations et des nouvelles technologies et qui vise une notoriété internationale. Cette promotion s’accompagne d’actions dites de « médiation »  (visites guidées, ateliers pédagogiques, conférences, etc.) qui voudraient rendre cette forme officielle de l’art contemporain plus proche du public. Mais le fossé qui existe déjà entre les formes artistiques « reconnues » et le « grand public » (ces deux notions restant à discuter) s’approfondit encore avec un art officiel réduit à ses aspects intellectuels et orienté par la spéculation internationale.

Et le souci de rentabilité qui se généralise chez les acteurs publics s’oppose à la mise en évidence des formes artistiques contemporaines dans toute leur diversité : peut-on, par exemple, avoir comme indicateur de réussite d’une exposition le nombre d’entrées sans proposer des artiste promus, voire imposés en tant que valeurs de référence, avec les enjeux économiques qui les sous-tendent ?

Ce site fait suite à un livre (La Bretagne et les arts plastiques contemporains, Paris, Éditions du Layeur, 2012). Il nous permet de mettre à jour et de compléter les informations rapidement, au fil des découvertes, des rencontres… Nous souhaitons que les artistes et amateurs d’art nous fassent part de leurs suggestions ou de leurs critiques afin qu’il s’enrichisse collectivement.